CR du 6 janvier 2006

REUNION DU COLLECTIF INTER-ASSOCIATIF A L’AMIH du VENDREDI 6 JANVIER 2006

 

Présents :

  • AFM : Gérard PERDREAU
  • AIDES Grand Est : Mahmoud SODKI
  • AMIH : Luis DA SILVA, Agnès DONZELLE, Vincent Harel et Nathalie TRABUCCO
  • APAJH : Gérard BERBAIN
  • APEDA : Marie HERVE
  • APF : Rémy BLAISE
  • APEDYS LORRAINE : Martine GROSMAIRE
  • ESPOIR 54 : Stéphane VOINSON
  • GIHP – SISU : Claude APFFEL et Louis BONET
  • URAPEDA : Geneviève MAUGUIN

 

Peu de participants à cette première réunion de l’année,  mais les présents restaient motivés et toujours prêts à s’investir.

  1. Rectificatif à faire au Conseil Général

Pour le pôle “Déficience Auditive et troubles du langage”, remplacer : “ troubles du langage par troubles spécifiques du langage”.

Nathalie TRABUCCO informe le groupe que chaque pôle associatif doit s’organiser pour contacter et inviter aux réunions de ce collectif les associations qui souhaiteraient s’y intégrer.

 

2.   Journée du 12 janvier au Conseil Général

Nathalie TRABUCCO informe le groupe d’une réunion au Conseil Général le
jeudi 12 janvier toute la journée.

Face aux interrogations du groupe, nous décidons de téléphoner à Madame HELFER pour obtenir des précisions.

Sont invités à cette journée de formation sur la MDPH, essentiellement les       professionnels des PAIS, COTOREP, CDES, représentants du CCAS, de la CPAM, de la CRAM…

Toutes les associations n’ont pas été invitées, puisque seules les personnes siégeant dans les commissions (CDES, COTOREP…) avaient reçu une invitation.

Un accord est donné suite à la demande formulée auprès de  Madame HELFER       d’accepter la présence de Nathalie TRABUCCO et de Geneviève MAUGUIN à cette       journée.

 

3.  CDA

Le décret prévoit 1 titulaire et 3 suppléants. Chaque groupe doit proposer le nom du titulaire et de ses 3 suppléants (nom et adresse personnelle).

La liste établie doit parvenir à Nathalie au plus tard mercredi 11 janvier ; celle-ci rédigera un courrier à la DDASS et au Conseil Général qui auront la mission du choix final.

Il est rappelé que les titulaires nommés doivent posséder une bonne connaissance des autres handicaps et qu’ils doivent traiter les dossiers au nom du collectif et ce, dans l’intérêt de la défense commune des personnes handicapées, tout en restant disponibles face à la charge de travail (l’APF parle de 200 heures par mois ?).

 

4.  Réflexions du collectif inter-associatif

Les membres présents soulignent l’intérêt de ce collectif :

– la force qu’il peut représenter

– l’enrichissement de la vie associative

– la cohérence

– la possibilité de faire des formations sur les différents handicaps, etc.

 

Prochaine réunion du collectif inter-associatif le :

  • Vendredi 24 mars 2006 à 14H30 à l’AMIH.

L’ordre du jour pourrait porter sur :

– point sur la mise en place de la MDPH

– charte du collectif inter-associatif

– réflexion à prévoir sur l’enfance.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.