CR du 16 juin 2006

Compte-rendu de la réunion du « Collectif Handicap » 54 le vendredi 16 Juin 2006, dans les locaux du GIHP à Heillecourt

Parole est donnée à Maître Bonnet afin de nous accueillir au sein des locaux du GIHP

Madame Nathalie TRABUCCO prend la parole avant de démarrer l’ordre du jour de la session et précise qu’il y a un élargissement du collectif au membre de la CDAPH (Commission des droits et de l’autonomie des personnes Handicapées)

 

  1. Point sur le Fonctionnement de la CDAPH

Nathalie rappelle qu’il y a deux commission : 1 plénière et 1 simplifiée

Le membre qui devra siéger au sein de cette commission n’est pas désigné pour le moment. On opte soit pour un membre désigné soit pour le système du tour de rôle en suivant la liste publiée par le préfet.

Le premier de cette liste est Monsieur PERDREAU

Un calendrier concernant les commissions simplifiées est constitué

Dates Personnes
27 Juin 2006 Madame HENNEQUIN – le matinMadame ALBISER – l’après midi
2 Août 2006 Madame Nathalie TRABUCCO
12 Septembre 2006 Monsieur PERDREAU
26 Septembre 2006 Madame BOLLE – enfant – l’après midiMadame BOUCHERAT – le matin

 

Points posant problèmes aux membres présents sur les commissions simplifiées

  • mal être des personnes représentant les associations car elles doivent se prononcer sur des listes de nom sans en connaître les tenants et les aboutissants du dossier ou sans maîtriser le dossier.
  • Concernant les prestations de compensation, gêne pour les représentants lié au problème de la confidentialité  (il y a en effet les noms des personnes)
  • Il y a un problème de confidentialité  du fait que les portes restent ouvertes
  • Manque de formation des équipes d’évaluation

Il est donc nécessaire de revoir le fonctionnement de cette commission

Monsieur Gérard BERBAIN pense qu’il est un peu prématuré de faire une action à l’encontre du Conseil Général et qu’il serait plutôt judicieux de constituer un dossier avec l’ensemble des différentes remarques. Car il est peut être tôt et qu’il faut leur laisser prendre leurs marques car il s’agit actuellement d’une culture différente de celle qui était en place de part le passé.

Il faut encourager les personnes à venir présenter leur situation

Il serait peut être nécessaire de réaliser un document permettant de pouvoir communiquer le nom des personnes titulaires et suppléantes ainsi que leur associations de rattachement qui pourrait soit être déposé dans les PAIS ou alors inclus dans le dossier MDPH.

Il est demandé à tous les membres du collectif de réfléchir sur des propositions sur la CDAPH à présenter lors de la prochaine réunion du collectif

Il serait opportun de faire remonter au sein de la COMEX les différents dysfonctionnements  afin que les membres des associations puissent les exprimer clairement lors de la prochaine réunion.

Il est posé le problème de la contribution des associations au fonctionnement du GIP.

Le Directeur de la MDPH serait favorable à la formation des membres des PAIS car ceux-ci devraient être en charge de l’accueil et de l’information des personnes demandant une compensation à la MDPH.

OU des permanence à la convenance des associations au sein des différents PAIS du département

Madame HIPONA précise que l’APF pourrait déléguer des bénévoles au sein des PAIS de TOUL, BREY et NANCY.

A la date d’aujourd’hui le collectif n’a quant à lui pas été sollicité directement afin de répondre à une future contribution à la MDPH.

 

  1. Adaptation de la Charte d’entente à notre collectif

Une charte avait été adressée à chaque membre du collectif

Il serait important d’y adjoindre une clause concernant l’exclusion d’un membre pour non respect de ses obligations envers le collectif.

Une clause avait été proposée par un des membres du collectif.

Les membres du collectif pensent qu’il serait bon que dans le préambule figurent les raisons pour lesquelles les associations se sont réunies.

Madame TRABUCCO demande à Maître BONNET de rédiger ces différents points.

 

  1. Signature de la charte lors du salon autonomic du 21 et  22 septembre 2006

Madame TRABUCCO attend des nouvelles des organisateurs du salon qui doivent proposer une date quant à cette signature.

Madame HIPONA et Monsieur PERDREAU seront chargés de contacter les différents médias afin de couvrir l’événement

La signature pourrait se faire après le colloque d’ouverture aux alentours de 16 heures.

Il serait important qu’un rapporteur puisse prendre la parole afin de présenter le collectif et de rappeler les raisons qui nous ont fait nous réunir.

Madame TRABUCCO prendra la parole au nom du Collectif Handicap 54

Toutes les questions de l’ordre du jour ayant été abordées, la réunion est clôturée

Rendez vous est donné : vendredi 8 septembre 2006 à 14h30 à l’AGI (8 rue des Myosotis à VANDOEUVRE).

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.