CR du 12 décembre 2006

Compte rendu de la réunion du Collectif Handicap 54 du 12 décembre 2006 dans les locaux AFM – Vandoeuvre-les-Nancy

 

1- A l’initiative de Nathalie Trabucco et sur décision collective, le compte rendu de nos réunions sera dorénavant établi à l’issue de chaque réunion et diffusé aux différents membres par mail. Concernant sa   rédaction, il est proposé et accepté par tous que l’on se base  sur l’ordre alphabétique du listing de la feuille d’émargement et que l’on s’en occupe à tour de rôle.

L’A.F.M étant la première sur cette liste, se charge du présent compte-rendu.

INFORMATION : Nathalie T fait un bref rappel concernant la  réunion du 13.

 

2- Arrivée de deux  membres de « Vivre avec l’autisme » qui est répertoriée dans le groupe représenté (CDA) par l’Apajh mais qui ne disposait d’aucune information. Elles formulent le souhait d’intégrer le collectif.

 

3- Question du remplacement d’Alexandra LAGABE (suppléante) qui démissionne pour raisons personnelles :

Débat : autour de la question de la représentativité à la CDA, titulaires et suppléants.

Il est fait rappel de la notion et du devoir de représentativité par « groupe » ou « pôle » comme établi lors de la première réunion du Collectif.

Ce sont les membres de ce pôle qui doivent communiquer entre eux et s’organiser pour le remplacement d’un des leurs en cas de vacance.

Des candidats se manifestent mais ne faisant pas forcément partie de ce groupe. Echange vif de réactions, pour aboutir à une auto organisation de ce groupe pour proposer un candidat.

Les candidatures doivent cependant être adressées au Directeur de la MDPH et à la DDASS pour choix et désignation.

 

4- Lettres réponses de Stéphane DUSSINE, directeur de la MDPH 54 au Collectif et du Président du CG à Monsieur Louis BONNET . Lecture faite  des deux courriers.

Une première question ouvre sur la notion d’accueil des personnes convoquées à la CDA.

Divers problèmes sont soulevés :

  • L’accueil dans les locaux du CREAI a été « désastreux » et pas adapté (pas de lieu d’attente, la lumière sous minuterie, le froid………….).
  • Des familles n’ont pas été informées du changement de lieu de  l’Inspection Académique en CDA et ont répondu à la convocation en se rendant rue d’Auxonne, comme d’habitude.

Ainsi, certaines n’étant pas arrivées à la CDA, ont été déclarées absentes.

  • La notion d’annonce du diagnostic qui relève normalement de la fonction du médecin passe par les référents de scolarisation qui ne sont pas formés à cette démarche.
  • De même les PAIS sont démunis pour aider réellement les familles par rapport à ce problème et également par rapport au remplissage du dossier pour la M.D.P.H.

Ceci débouche sur la notion de « projet de vie » qui peut revêtir des sens différents d’une personne à l’autre, d’un intervenant, d’une pathologie ou d’une forme de handicap à l’autre.

Or,  pour le groupe, c’est le point le plus important dans le traitement du dossier de la personne en CDA.

Pourtant, dans ce constat collectif,  il apparait encore maitenant comme étant le plus faible.

Pour exemple : le projet de vie n’est pas demandé systématiquement au moment des débats en CDA.

Débat sur la difficulté de le remplir au plus près des besoins de la personne, du temps que cela prend pour tout  intervenant.

  • Il faudrait donc mettre l’accent, auprès de la M.D.P.H. et de la CDA, sur la nécessité de mettre en place une aide à la définition du projet de vie de la personne, car c’est sûrement ce qui fait le plus défaut actuellement.

(Pour information : la M.D.P.H. serait en recherche de locaux pour regrouper les différents services, éclatés jusqu’à maintenant).

La discussion reprend sur le projet de vie : Quid des projets de vie des dossiers qui passent en CDA hors PCH (AAH ou orientation professionnelle……………) ?

Face à ces problèmes,  il devient nécessaire que le Collectif rencontre le Directeur de la MDPH, pour les évoquer.

Pour ce faire, il faut préparer cette réunion en amenant des faits concrets sur chacun de ces problèmes :

  • 2 ou 3 points concrets
  • fonctionnement des réunions CDA
  • redéfinir des positions de principe en CDA dès le début de la réunion

 

5- Un autre problème est évoqué en ce qui concerne le choix de l’équipe technique d’évaluation en fonction du handicap : au vu des couacs, ce n’est pas encore clair. Notamment sur le parcours des dossiers (allers-retours entre équipes qui peuvent finir par avoir deux avis opposés).

Il est donc proposé qu’un groupe de travail sur le « projet de vie » soit mis en place par le collectif. 

Une date a été retenue pour :

Le jeudi 18 janvier à 10h à l’AGI, 8 Rue des Myosotis, Vandoeuvre.

Un groupe s’est constitué et est composé de :

Stéphane Voinson, Nathalie Trabucco, Brigitte Hennequin, Robert Cordier, Anne Colnot (vivre avec l’autisme), Geneviève Mauguin, Josette Simette, Anne Thérèse Adam, Martine Grossaire.

 

6- la question sur un lexique commun des sigles est évoquée pour comprendre tout ce qui se dit entre nous et ailleurs. Des listes vont circuler au sein du groupe et chacun pourra faire part aux autres de ses outils.

 

7- autres informations : Le maintien des forfaits « auxiliaires de vie » seraient maintenus jusqu’à fin 2006.

Ce qui permettrait d’écluser le différentiel pour les personnes qui bénéficient de la PCH aides humaines.

 

Prochaine réunion le 13 mars 2007 à 14h30 à l’Alagh, 1661 avenue Raymond Pinchard, Nancy.

Pour alimenter l’ordre du jour, quelques points non traités ce jour :

  • Répartition des tâches au sein du collectif
  • Retours du sous-groupe « projet de vie »
  • Divers…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.