Votre ville est-elle facile à vivre au quotidien ? Votre avis compte !

L’association APF France handicap lance une enquête nationale pour recueillir votre ressenti sur le « bien vivre » en ville, en matière de déplacements, d’accès aux commerces, logements, loisirs…

Une enquête nationale

« Votre ville est-elle facile à vivre au quotidien ? » C’est la question à laquelle l’APF vous invite à répondre dans le cadre d’une grande enquête nationale réalisée avec l’IFOP afin de déterminer si vous rencontrez ou non des obstacles dans votre ville, votre commune, pour vous déplacer dans les rues mais aussi prendre les transports en commun, faire vos courses dans des commerces de proximité ou encore aller chez le médecin.
L’objectif ? Pointer les manquements en matière d’accessibilité dans les différentes villes de France en vue des élections municipales de 2020.

JE RÉPONDS À L’ENQUÊTE

L’accessibilité, un droit fondamental

L’APF considére que l’accès à tout pour toutes et tous, quels que soient les espaces de vie, les biens et les services est essentiel, mais encore faut-il pouvoir aller et venir librement. Or, aujourd’hui, des millions de citoyens et citoyennes peuvent être freiné·e·s dans leurs déplacements et privé·e·s de ce droit :

  • Les personnes en situation de handicap,
  • Les personnes agées,
  • Les livreurs ou manutentionnaires transportant des charges lourdes,
  • Les personnes avec des problèmes de vue, d’audition, de repérage dans l’espace,
  • Les accidenté·e·s temporaires,
  • Les parents avec poussette,
  • Les personnes qui voyagent avec des valises…

Nous sommes toutes et tous concernés : mobilisons-nous pour construire une société ouverte à chacun·e !
Vous pouvez répondre à notre enquête en ligne en quelques minutes jusqu’au 30 novembre.

N’hésitez pas à la partager autour de vous !

2 commentaires

  1. Bonjour,
    N’habitant pas Nancy, il m’est difficile de répondre à cette enquête.
    Je travaille sur Nancy depuis presque un an. Mon trajet en tant que piéton va de la gare au viaduc Kennedy.
    En tant que malentendante, je déplore le fait que des vélos et trottinettes circulent sur les trottoirs. En effet lorsque ces engins arrivent par derrière, je ne les vois pas mais je ne les entends pas non plus et par conséquent je risque l’accident quotidiennement. Je l’ai déjà évité grâce à une collègue qui m’a prévenu juste à temps pour que je puisse faire un écart pour laisser passer le vélo avec un cycliste qui en plus m’a injurié. certes il ne connaissait pas ma situation mais là nous avons à faire à du civisme ou alors il faut matérialisé une piste cyclable partout en centre ville ou a proximité de point stratégique.

    J'aime

    1. Bonjour. Votre témoignage de personne malentendante est précieux. Je vous invite à l’utiliser pour compléter le questionnaire même si vous n’habitez pas à Nancy : vous pouvez tout de même émettre un jugement dans votre pratique quotidienne de la ville. Bien à vous.

      J'aime

Répondre à Le Collectif Handicap 54 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.