Comment favoriser le repérage et le recours à la compensation du handicap psychique ?

Ce rapport présente les résultats d’une recherche réalisée dans trois départements métropolitains sur l’organisation d’un repérage précoce des troubles psychiques chez les personnes adultes.

Son sujet est issu des résultats d’une précédente recherche réalisée par l’Odenore sur « La compensation du handicap psychique face au risque de non-recours ».

Cette première enquête réalisée dans deux Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) constatait la possibilité d’un non-recours à la Prestation de compensation du handicap (PCH) du fait que des personnes présentant un ou des troubles psychiques ne sont dans aucune démarche de reconnaissance d’un handicap ni a fortiori de demande d’ouverture de droit.

Elle concluait sur le manque d’un « système d’action intégré sur les territoires »- qui aurait pour fonction d’orienter ces personnes vers les MDPH ou d’autres acteurs.

De là est né le projet de travailler sur des pistes d’action avec des MDPH et des acteurs des territoires intervenant, ou pas, dans le champ du handicap et plus particulièrement du handicap psychique…

Source : https://www.pratiquesensante.org/2020-03-10-03/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.