Evaluation des impacts de la Covid-19 sur le champ médico-social.

La crise liée à la Covid-19 qui a frappé la France et, au sein du territoire national, la région Grand Est avec une virulence particulière, a entraîné de nombreux bouleversements par sa soudaineté et son ampleur. Du fait du confinement, puis des interrogations liées à la perduration des risques sanitaires dans les premières semaines du déconfinement, la plupart des organisations, habitudes de travail, pratiques ordinaires d’accompagnement dans les structures médico-sociales pour les personnes en situation de handicap ont été percutées dès le 16 mars 2020.
Dans un contexte où l’ensemble des acteurs avait perdu la plupart de ses repères, préserver une continuité de la relation d’accompagnement et de soin avec les personnes en situation de handicap et/ou leur famille a nécessité de nombreuses adaptations dans les établissements et services médico-sociaux.
Profitant de la dynamique d’un groupe de travail réunissant la Conférence Régionale de la Santé et de l’Autonomie (CRSA) et l’ensemble des fédérations médico-sociales, coordonné par le CREAI Grand Est, l’Agence Régionale de Santé a entériné la proposition de ces acteurs de réaliser une enquête dédiée aux impacts de la “crise Covid” sur l’organisation de l’offre médico-sociale, les pratiques professionnelles et la situation des personnes en situation de handicap accompagnées. La mission pouvait s’avérer vouée à l’échec, dans la mesure où elle constituait la troisième entreprise d’observation et de capitalisation menée auprès des acteurs médico-sociaux en quelques semaines. Après une enquête flash réalisée par l’ARS Grand Est du 3 au 9 avril 2020, la CNSA a en effet diligenté une étude nationale du 28 avril au 6 mai sur les modalités de gestion de la crise par les ESMS accompagnant des personnes en situation de handicap. En raison de la prématurité des données collectées par la première, et d’un faible taux de réponse à la seconde (4,67% en région Grand Est), mais aussi et surtout parce qu’il apparaissait important de prolonger ces investigations avec des questions plus qualitatives, il a été conclu qu’une étape supplémentaire dans l’observation de cette période inédite s’avérait pertinent.
Trois séances de travail réunissant des représentants des fédérations médico-sociales ont été nécessaires pour construire un questionnaire à la fois inscrit dans la continuité des travaux antérieurs, à même de produire des données de cadrage territorial et des éléments d’éclairage qualitatif pour mieux appréhender les évolutions qui ont fait jour pendant la période de confinement et les premières semaines du déconfinement concernant l’organisation de l’offre, sa coordination territoriale, les pratiques d’accompagnement, les relations avec les familles, les éventuels impacts sur le rapport des personnes en situation de handicap à leur accompagnement.
Le groupe de travail a également eu à coeur de recueillir des informations à visée prospective, en s’attachant en particulier à connaître les intentions des établissements et services médico-sociaux (ESMS) de pérenniser – ou non – leurs nouvelles pratiques ou organisations.
Le questionnaire (Annexe 1) a été envoyé à 1037 ESMS dans les dix départements de la région Grand Est. Il est resté accessible en ligne du 25 juin au 20 juillet 2020. Il a bénéficié d’un retour de la part de 175 ESMS, soit un taux de 17%.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.