Handicap : Commet adapter son logement pour gagner en autonomie ?

Aménager son logement en fonction de son handicap permet de mieux vivre au quotidien. Pour financer ces travaux, des aides existent. Tour d’horizon.

Aménager une douche de plain-pied, élargir des portes pour le passage d’un fauteuil, installer des bandes antidérapantes dans la salle de bains… voici quelques-uns des aménagements possibles pour adapter un logement à un handicap.

« Pour sécuriser certaines zones comme des escaliers, il est aussi recommandé de mettre en place un éclairage optimal », précise Stéphanie Corbel, chargée d’analyse à la Maison départementale des personnes handicapées (Mdph) du Nord.

D’autres travaux plus lourds peuvent s’avérer nécessaires, comme sécuriser les accès extérieurs, avec une rampe ou une plateforme élévatrice, motoriser la porte d’entrée du domicile, installer des systèmes domotisés avec commande à distance

Se tourner vers la Mdph

Pour financer ces travaux, différentes aides existent. Elles varient en fonction de vos ressources et selon que vous êtes locataire ou propriétaire. Dans tous les cas, il est conseillé de vous tourner vers la Mdph de votre département pour évaluer votre situation et le type d’aides dont vous avez besoin.

« Si la personne est éligible à la prestation de compensation du handicap (Pch), par exemple, un ergothérapeute se rendra à son domicile pour déterminer les aménagements réalisables, en partie pris en charge dans le cadre de la prestation », souligne Stéphanie Corbel.

De nombreux dispositifs de financement

Autre possibilité : l’aide personnalisée à l’autonomie (Apa) pour les personnes âgées d’au moins 60 ans. Tous les bénéficiaires de l’Apa ne sont cependant pas éligibles. « Les aides pour aménager son logement sont réservées aux personnes qui subissent la plus grande perte d’autonomie », précise Stéphanie Corbel.

Différentes aides des caisses de retraite, de la Caf (équipement, mobilier), ou encore d’Action logement et de l’Agence nationale de l’habitat sont également accessibles, là aussi sous conditions.

« Il y a enfin des possibilités de crédit d’impôt, ou des aides des mutuelles, sans oublier le soutien financier des départements, qui possèdent quasiment tous un dispositif pour aider à financer les adaptations de son logement », conclut Stéphanie Corbel.

Pour aller plus loin

« Aides pour adapter le logement au handicap et à la vieillesse » sur le site de l’Agence de la transition écologique (Ademe)

« Adapter votre logement à votre handicap » sur le site de l’Agence nationale de l’habitat (Anah)

« L’accessibilité du logement » sur le site du ministère de la Transition écologique

Les articles de la CAF

Handicap : un logement pour retrouver de l’autonomie

Logement : la domotique pour contourner le handicap

« Handicap : la colocation inclusive comme alternative »

Source : https://www.caf.fr/allocataires/vies-de-famille/vivre-avec-un-handicap/vos-droits/handicap-adapter-son-logement-pour-gagner-en-autonomie

Laisser un commentaire