Communiqué du 3 décembre 2021
Communiqué du 3 décembre 2021

Mardi 30 novembre 2021, malgré la pluie et le froid, près de 3 700 personnes se sont rassemblées devant les Préfectures à Châlons en Champagne, Metz et Strasbourg, répondant ainsi à l’appel lancé par 17 organisations, unions, groupements et fédérations employeurs visant à saisir à nouveau les pouvoirs publics sur la dégradation de l’accompagnement à la personne dans le secteur social et médico-social.

Les délégations des signataires du manifeste ont été reçues en audience par les représentants de l’État et ont pu porter la voix des « Oubliés du Ségur » dont la revalorisation salariale aurait dû être pris en compte dès le début des discussions : l’équité de traitement aurait dû naturellement s’imposer à tous !

Au-delà de cette mobilisation inédite des professionnels du soin, de l’accompagnement et de la remise en main propre du manifeste, les problèmes ont été évoqués : tensions, fatigue, absentéisme, démissions, difficulté accrue de recrutements induisant le risque d’un accompagnement dégradant.

a dignité des personnes accompagnées qui doit être préservée, passe par la considération et la valorisation de tous les personnels concernés.

Nous comptons sur tous les représentants de l’État, les Parlementaires et les Sénateurs pour agir en faveur de leurs concitoyens.

a conférence sociale doit allouer des moyens dédiés qui permettront de corriger les inégalités induites par le Ségur de la Santé.

Les acteurs du secteur social et médico-social rappellent l’URGENCE à revaloriser tous les métiers d’accompagnement à la personne.

Contacts presse :
M. Karim BENREDJEM (Unapei Grand Est) : unapeige.coordination@gmail.com – 06 23 95 39 69 (pour le site de Châlons)
Mme Catherine HUMBERT (Uriopss Grand Est) : c.humbert@uriopss-grandest.fr – 06 48 02 84 87 (pour le site de Metz)
M. Moussa CAMARA (NEXEM Grand Est) : m.camara@nexem.fr – 06 49 92 10 33 (pour le site de Strasbourg)


En savoir plus sur Le Collectif Handicap 54

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire