La Situation de Handicap Cognitif

Le Logo copie carré_modifié-1 présente la Situation de Handicap Cognitif

Les troubles cognitifs spécifiques développementaux (regroupant principalement les troubles plus connus sous le nom de « troubles spécifiques des apprentissages ») TDAH, dyslexie, dyspraxie, dysphasie, mais également enfants intellectuellement précoces (présentant un fonctionnement cognitif « différent de la norme » également parfois en situation de handicap), certaines myopathies ….

Les troubles cognitifs acquis: traumatisés crâniens, accidents vasculaires cérébraux, épilepsies,…

Les troubles cognitifs évolutifs de l’adulte: Alzheimer, sclérose en plaques, maladie de Parkinson.

  • Les éventuelles fonctions altérées : Troubles de la mémoire, troubles de l’attention, troubles des fonctions exécutives, troubles du langage, troubles des apprentissages , de l’adaptation au changement, des identifications perceptives (gnosies) et des gestes (praxies). Le handicap cognitif n’implique pas de déficience intellectuelle mais des difficultés à mobiliser ses capacités.
  • Les limitations d’activités :

Les difficultés de ces personnes, qui varient d’un individu à l’autre, peuvent être liées à l’une des cinq causes suivantes :

         ♦ une émotivité et une sensibilité au stress supérieures à la moyenne;

         ♦ des difficultés pour comprendre les codes sociaux et les émotions d’autrui;

         ♦ des capacités d’analyse difficiles à mobiliser;

         ♦ des difficultés de repérage spatio-temporel et de prise d’information ;

         ♦ des difficultés face à l’imprévu ou à l’inconnu.

  • La restriction de participation:

Selon les situations, ces limitations ont un impact négatif sur la scolarité, l’insertion et/ou la réinsertion professionnelle, autonomie dans la vie quotidienne…

CONCLUSION : Dans le domaine des troubles cognitifs, un bilan permet de comprendre les mécanismes des troubles et conduit à expliquer ce qui peut être mis en place pour compenser la situation de handicap. Ce sont ces indications dont les équipes techniques ont besoin pour instruire les demandes afin d’aboutir à construire un plan de compensation personnalisée qui puisse conduire à la réalisation du projet de vie de la personne, par exemple, à l’adaptation de la scolarité ou du poste de travail.

Spécificités du handicap cognitif du à un traumatisme cranien : cliquer ici.

Les associations du CH 54 concernées par ce type de handicap :

  • AEGE : Accueil Epilepsie Grand’Est

MAS Epi Grand’EstRoute Départementale 400 54200 Dommartin-Lès-Toul

06 87 91 27 24 – contact@epilepsies.fr – www.epilepsies.fr 

PRÉSIDENT : Philippe KAHN (06 87 91 27 24)

REPRÉSENTANTS : Alain MERGER (amer.aege@gmail.com) & Mme Marie-Agnès MUTEL (déléguée 54)

  •  AFTC Lorraine : Association des Familles de Traumatisés Crâniens et Cérébro-lésés

Accompagnement personnalisé, suivi dans les parcours de vie, soutien aux aidants, Groupes d’Entraide Mutuelle dédiés, Intermédiation Locative et Gestion de logements collectifs accompagnés, intégration socioprofessionnelle.

Rue des Aulnes – Tour panoramique  54320 Maxéville

03 83 54 38 96 – aftc.lorraine@gmail.com – www.aftc.lorraine.org

Présidente : Mme Josette BURY

  • APEDYS Lorraine : Association des Parents d’Enfants DYSlexiques

apedyslor54@yahoo.fr

Présidente : Mme Muriel BRAY – 03 29 90 94 72

Correspondant Nancy : M.Benoit GILET – 03 83 97 01 84

  • ASPERGER Lorraine

Public ciblé : enfants et adultes (et leurs familles) concernés par le syndrome d’Asperger ou autisme de haut-niveau, forme d’autisme sans déficience intellectuelle.

55  rue Anne Fériet 54000 NANCY

06 12 74 48 69 – asperger.lorraine@sfr.fr

Présidente : Mme Corinne KRUX

  • France AVC Lorraine

Centre socio culturel Les Vacons

10, allée des jardins Montigny les Metz 57950

Président : Gérard ABEILLE

Correspondants 54 : Chantal et Jean Paul FABRY

06 41 36 06 20 (Dept 54)

france-avc-lorraine-meurtheetmoselle@orange.fr