La Situation de Handicap Psychique

Le  Logo copie carré_modifié-1  présente la Situation de Handicap Psychique

La notion de handicap psychique a été retenue dans la loi du 11 février 2005. : Il convient tout d’abord de distinguer le handicap mental du handicap psychique. :

  • Le handicap psychique, secondaire à la maladie psychique, n’affecte pas directement les capacités intellectuelles (qui peuvent évoluer de manière satisfaisante), mais leur mise en œuvre.
  • La symptomatologie est instable, imprévisible.
  • Il est toujours associé à des soins.

Le handicap psychique est la conséquence de diverses maladies telles : les psychoses, et en particulier la schizophrénie – le trouble bipolaire – les troubles graves de la personnalité (personnalité border line, par exemple) – certains troubles névrotiques graves comme les TOC (troubles obsessionnels compulsifs) – parfois aussi des pathologies comme les traumatismes crâniens, les pathologies vasculaires cérébrales et les maladies neuro-dégénératives.

  • Les fonctions altérées : la volonté, la pensée, la perception, la communication, le langage, le comportement, l’humeur, la conscience, la vigilance intellectuelle, la vie émotionnelle et affective, l’organisation du temps, l’anticipation des conséquences d’un acte, la possibilité de communiquer de façon participative, mémoriser, concevoir les réactions des autres… associés à la non reconnaissance des troubles, à la dénégation (le déni),
  • Les limitations d’activités : l’incapacité de prendre soin de soi, de son logement et à s’y maintenir.
  • Les restrictions de participation sociale : difficultés à établir des relations durables, à se former et à assurer une activité, à organiser une vie sociale et des loisirs.

Facteurs environnementaux : Le handicap psychique est invisible pour la personne non avertie, cette situation rend la vie difficile pour la personne malade et son entourage : incompréhension, jugement, peur, rejet, amenant à l’isolement de la personne et de ses proches. La connaissance des particularités de la situation de handicap psychique permet aux aidants d’accompagner la personne malade, se remettre en projet et à retrouver une place parmi les autres.

CONCLUSION : L’évaluation des incapacités doit le plus souvent faire appel à la compétence de spécialistes et à la collaboration des aidants de proximité. Six réponses, reliées entre elles, doivent être anticipées, pour compenser les demandes non exprimées : La continuité des soins – L’obtention de ressources minimales – L’obtention d’un logement adapté ou d’un hébergement – La mise en œuvre d’un accompagnement personnalisé inscrit dans la durée – une protection juridique si nécessaire – Des activités comme un travail, si la santé le permet. La mise en place d’une coopération entre les aidants de proximité et l’ensemble des acteurs professionnels (soignants, services sociaux et d’insertion, police, justice, employeurs,…) doit être facilité par nos élus.

Les associations du CH 54 concernées par ce type de handicap :

  • Association ENSEMBLE

Apporte des solutions adaptées aux personnes souffrant de solitude, de mal-être et de troubles psychiques en vue de favoriser l’autonomie, le bien-être et l’inclusion sociale (logement individuel ou collectif, aide et accompagnement à domicile, accompagnement social, lieux d’accueil et d’entraide).

1, rue du Docteur Archambault

BP 11010 – 54521 Laxou Cedex

(  03 83 92 50 20 / Fax : 03 83 92 53 45

Mail : contact@asso-ensemble.fr

Site internet : www.asso-ensemble.fr

PRÉSIDENT : M. Christophe GERARDOT

DIRECTRICE : Mme Barbara BLUM

  • ESPOIR 54 – MAPH-Psy Nancy

28 bis rue du Colonel Courtot de Cissey 54000 Nancy

03 83 55 00 00 – espoir54@espoir54.org –  www.espoir54.org

Présidente : Mme Annie MOLON

Directeur : Stéphane VOINSON stephane.voinson@espoir54.org

MAPH-Psy Longwy : 5 avenue Hippolyte d’Huart 54400 Longwy-Bas – 03 82 44 69 80

  • UNAFAM 54 : Union Nationale de Familles et amis de personnes malades et/ou handicapées psychiques

Accueille, écoute, informe, accompagne les familles et défend les droits des personnes en souffrance psychique.

6 rue du Général Chevert 54000 Nancy

03 83 53 26 57 – 54@unafam.org

Présidente : Mme Thérèse RIVIERRE

Représentant : Rosario BUTTICE