Au 31 décembre 2022, en Meurthe-et-Moselle, près de 8 000 personnes âgées bénéficiaires de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) et plus de 3 300 personnes en situation de handicap titulaires de la prestation de compensation du handicap (PCH) ont fait le choix de vivre à domicile, avec des besoins d’intervention pouvant varier de quelques heures d’aide humaine par semaine, à un accompagnement quasiment 24h/24.

Ces interventions sont assurées le plus souvent par des Services d’aide et d’accompagnement à domicile, en mode prestataire. Une soixantaine de structures, réparties sur l’ensemble du territoire meurthe-et-mosellan, sont ainsi en mesure d’assurer une bonne couverture géographique des besoins. Chacune des structures d’aide à domicile existantes présente des spécificités, parfois des fragilités, fruits de son histoire, de ses choix managériaux, de la diversité des compétences dont elle dispose ou non en interne et de son positionnement en direction de tel public plutôt que tel autre.

Pour autant, l’exigence unanime, de la part des usagers, d’une qualité d’intervention accrue, totalement à l’écoute de chaque besoin exprimé, s’impose de la même façon à toutes les structures. Cela doit les conduire à interroger, pour les faire évoluer, leurs prestations et leurs modalités d’intervention, tout en veillant à offrir de meilleures conditions de travail à leurs intervenantes.

L’article 44 de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2022 prévoit une refonte du modèle de financement des Services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD) visant à améliorer leurs conditions de solvabilisation ainsi que la qualité de service. Cette refonte du modèle de financement des SAAD constitue ainsi une opportunité forte, pour ces structures, de conduire en leur sein les changements indispensables à la poursuite de leur activité, l’enjeu majeur étant de restaurer l’attractivité perdue du secteur de l’aide à domicile.

Les actions ouvrant droit au financement par la dotation complémentaire doivent permettre aux SAAD de réaliser un ou plusieurs des objectifs suivants :

1. Accompagner des personnes dont le profil de prise en charge présente des spécificités ;
2. Intervenir sur une amplitude horaire incluant les soirs, les week-ends et les jours fériés ;
3. Contribuer à la couverture des besoins de l’ensemble du territoire ;
4. Apporter un soutien aux aidants des personnes accompagnées ;
5. Améliorer la qualité de vie au travail des intervenants ;
6. Lutter contre l’isolement des personnes accompagnées.

Source : https://www.meurthe-et-moselle.fr/appel-a-projet/dotation-complementaire-aux-services-d-aide-et-d-accompagnement-a-domicile


En savoir plus sur Le Collectif Handicap 54

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire