👉🏻Découverte à travers plusieurs témoignages du 𝒎𝒆́𝒕𝒊𝒆𝒓 𝒅’𝒂𝒔𝒔𝒊𝒔𝒕𝒂𝒏𝒕(𝒆) 𝒅𝒆 𝒗𝒊𝒆.

Les témoignages : Marie-Madeleine NOCAROT Formatrice ADVD ALAJI SAS depuis 7 ans, Nadège NADIR Auxiliaire de vie chez #VilleetServices et Martine TESALUSE Assistante de vie auprès de particuliers employeurs Formation ALAJI SAS labélisée par IPERIA.

Présentation du métier d’assistant(e) de vie

Découverte à travers deux témoignages du métier d’Aide Soignant(e).

Présentation du métier d’aide-soignant(e)

👉🏻Découverte à travers plusieurs témoignages du 𝒎𝒆́𝒕𝒊𝒆𝒓 𝒅’𝒊𝒏𝒇𝒊𝒓𝒎𝒊𝒆𝒓.𝒆.

Les témoignages : Ludivine BARRIERE infirmière chez Association Les Maisons Hospitalières, à Marie-Lorraine GILLIOT infirmière en IME (OHS de Lorraine) et Anne MARTIN infirmière à l’Ecole de la Vie Autonome (OHS de Lorraine), Madame Mélanie CHEF Directrice de l’Ecole de la Vie Autonome, Monsieur Philippe LECAT-MATHIEU et Monsieur Frédéric Grosse de Association Les Maisons Hospitalières, et Madame Virginie TOURETTE, Monsieur Pascal VOINOT et Monsieur Stéphane PERCEAU de l’IME OHS de Lorraine.

Présentation du métier d’infirmièr(e)

Le campus des Métiers et des Qualifications d’Expérience « Autonomie & Inclusion ».

Présentation du campus Autonomie & Inclusion

La création du Campus des Métiers et des Qualifications “Autonomie & Inclusion” repose sur un ensemble structurant de volontés partagées, fruit d’un travail collaboratif entre L’Académie de Nancy-Metz, et deux acteurs du champs du médicosocial l’Association Office d’Hygiène Sociale (OHS) de Lorraine et l’Association Adultes Enfants Inadaptés Mentaux (AEIM) – Adapei 54, en accord avec la Région Grand Est et avec l’appui de l’université de Lorraine et du département 54 .

Cette initiative s’est traduit par la déclinaison opérationnelle d’un Accord Cadre signé le 16 novembre 2018 par les trois acteurs autour d’une préoccupation commune croisant les enjeux liés d’une part à une plus forte fluidité des parcours formations initiales et continues pour les cycles de l’enseignement secondaire et de l’enseignement supérieur, et d’autre part la Stratégie Nationale de Santé 2018-2022 du Ministère de la Santé.

Alors que l’enjeu sociodémographique se fait de plus en plus pressant, que l’avancée des nouvelles technologies appelle un renouvellement des pratiques, il convient de concevoir de façon définitive l’accompagnement de la vulnérabilité des personnes à travers une approche systémique des parcours de vie à l’échelle de chaque territoire.

“Penser global en agissant local” constitue le levier à travers lequel le Campus des Métiers et des Qualifications “Autonomie & Inclusion” souhaite conjuguer innovation et humanisme. L’objectif consiste donc, à travers la création de ce Campus des Métiers et des Qualifications “Autonomie & Inclusion”, à activer et impulser les fondements de l’intelligence collective pour créer un pôle d’excellence afin de mieux adapter l’offre de formation professionnels au besoin des territoires, d’anticiper et d’accompagner les mutations économiques et technologiques.

Il convient en effet de fixer une orientation forte de promotion des métiers par la création de parcours d’emploi et de formation innovants, en appui sur la perméabilité des filières entre elles. En visant un renforcement de l’attractivité des métiers et des formations, le Campus des Métiers et des Qualifications “Autonomie & Inclusion” s’attache à créer plus de liant entre des filières de formation aujourd’hui encore trop cloisonnées entre elles, tout en agissant sur les leviers de la recherche et de l’essaimage aux autres acteurs Régionaux et Internationaux.

Le Campus des Métiers et des Qualifications “Autonomie & Inclusion” permettra :

  • De créer une dynamique de territoire en fédérant les divers établissements de formation supérieurs et universitaires et les entreprises autour de projets communs ;
  • De disposer d’un “réservoir d’expériences innovantes et reproductibles à fortes valeurs ajoutées” utiles à l’accompagnement des mutations éducatives, sociales et économiques ;
  • De créer plus de liant entre des filières de formation aujourd’hui encore trop cloisonnées entre elles, tout en agissant sur les leviers de la recherche et de l’essaimage aux autres acteurs Régionaux et Internationaux ;
  • Favoriser l’employabilité des apprenants issus de formations initiale et continue, tout en faisant correspondre les attentes des acteurs gestionnaires de structures sanitaires et médicosociales avec l’évolution rendue nécessaire des métiers et des compétences.

Laisser un commentaire