Olivier Véran annonce 20 M€ supplémentaires pour le secteur de l’aide à domicile en 2020.

HOSPIMEDIA

Publié le 20/02/20 – 20h09 par Cécile Rabeux

Le ministre des Solidarités et de la Santé a annoncé une série de mesures en faveur de l’aide à domicile et notamment une augmentation de 20 M€ de l’enveloppe 2020 confiée à la CNSA. 100 M€ seront plus largement restitués au secteur médico-social.

Olivier Véran, nouveau ministre des Solidarités et de la Santé, a consacré son premier déplacement ce 20 février au secteur de l’aide à domicile. L’occasion pour lui d’annoncer une série de mesures dans l’attente de la loi Grand âge et autonomie et notamment une augmentation de 20 millions d’euros (M€) de l’enveloppe consacrée par la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) au soutien du secteur en 2020, pour la porter à 70 M€. Le ministre a aussi promis une “accélération des modalités de délégation de ces crédits aux conseils départementaux puis aux services“, détaille le ministère dans un communiqué.

Autre mesure annoncée en faveur du domicile : le financement par la CNSA d’actions de modernisation et de professionnalisation de l’aide à domicile à hauteur de 45 M€, cette année également. Pour soutenir les innovations dans le secteur, un travail d’évaluation des nouveaux modèles d’aide à domicile sera mené, poursuit le ministère, couplé avec le soutien de programmes territoriaux innovants. Olivier Véran a par ailleurs assuré du renforcement des “moyens financiers dédiés à la prévention de la sinistralité“. Enfin, une convention spécifique avec la fédération Una va être signée, pour un financement d’environ 15 M€.

Le ministre a également confirmé le calendrier de la loi Grand âge et autonomie, à savoir une phase de concertation au printemps prochain, pour une présentation du texte à l’été. “Une conférence nationale des métiers du grand âge rassemblant toutes les parties prenantes concernées sera organisée dans la foulée de la présentation du projet de loi“, précise le ministère. La “refonte du maintien à domicile et notamment de sa tarification” seront au cœur de la réforme, a affirmé Olivier Véran.

Plus largement, le ministre a indiqué que les crédits de l’objectif national des dépenses d’assurance maladie (Ondam) médico-social gelés en 2019 et de sous-exécution de l’objectif global de dépenses (OGD) seront restitués à hauteur de 100 M€. Pour le ministère, “cette mesure a vocation à donner des marges de manœuvre supplémentaires au secteur en2020 et à manifester un soutien fort du Gouvernement dans l’attente de la réforme du grand âge et de l’autonomie“.

Tous droits de reproduction et de diffusion réservés 2001/2019 – ©HOSPIMEDIA – L’actualité des territoires de santé

Laisser un commentaire