Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, focus sur les actions de la CNSA.

À l’occasion de la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, qui coïncide avec le 3e anniversaire de la stratégie nationale 2018-2022 pour l’autisme au sein des troubles du neuro-développement (TND), la CNSA fait le point sur son action et sur les recherches qu’elle cofinance en la matière.

Dans le cadre de la stratégie nationale pour l’autisme au sein des troubles du neuro-développement, la CNSA finance le développement d’une offre d’accompagnement médico-social adaptée aux besoins des personnes concernées. Elle contribue également à la formation des agents des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) à la compréhension de ces troubles et leur impact, participe à la formation des aidants et soutient la recherche.

Le développement de l’offre médico-sociale

La CNSA finance le développement des structures d’accueil et d’accompagnement pour personnes avec autisme ou troubles du neurodéveloppement. Elle répartit les crédits entre les agences régionales de santé dans l’objectif de s’assurer d’une plus grande équité entre les territoires.

MDPH : mieux prendre en compte les besoins des personnes avec des troubles du neurodéveloppement

Avant d’être orientées vers un établissement ou un service, les familles se tournent vers les maisons départementales des personnes handicapées (MDPH), dont les professionnels sont chargés d’évaluer les besoins spécifiques de leurs proches. Pour cela, et dans l’optique d’une plus grande équité de traitement, les équipes des MDPH coopèrent avec les acteurs locaux, et tout particulièrement avec les centres de ressources autisme (CRA) et, depuis 2020, les plateformes de coordination et d’orientation (PCO).

La CNSA et la Délégation interministérielle ont réuni, fin 2020, 350 professionnels des MDPH et leurs partenaires associatifs ainsi que des représentants des personnes, pour une journée thématique consacrée à l’autisme et aux troubles du neurodéveloppement. En 2021, la formation proposée aux professionnels des MDPH s’intensifiera avec la programmation de 5 webinaires dédiés à la diversité des troubles : les troubles du spectre de l’autisme (TSA), le trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), le trouble du développement intellectuel (TDI), les troubles DYS, l’épilepsie. Ces webinaires doivent permettre de consolider les connaissances des équipes MDPH sur ces troubles et, partant, renforcer leur capacité à proposer des réponses appropriées.

Soutien aux familles et aux aidants

Le soutien des familles est un des axes forts de la stratégie nationale pour l’autisme au sein des troubles du neurodéveloppement. La CNSA est particulièrement impliquée dans la mesure 58 « amplifier la formation des aidants sur l’ensemble du territoire ». Il s’agit de proposer une offre d’information et de formation nationale sur l’ensemble du territoire. L’objectif est de proposer aux aidants les connaissances et les outils qui les aideront à faire face aux difficultés rencontrées par leurs proches, de disposer de repères et d’informations fiables et enfin de connaître leurs droits et de faciliter leurs démarches.

Pour ce faire, la CNSA s’appuie sur l’expertise du groupement national des centres de ressources autisme (GNCRA) et les associations de familles, avec lesquelles elle va prolonger son partenariat sur la période 2021-23. Sur la période 2018-2020, le partenariat prévoyait de former près de 6900 proches aidants. Le prochain devrait permettre de former plus de 9000 proches aidants.

La CNSA soutient par ailleurs l’activité de la plateforme d’écoute autisme info services – 0800 71 40 40 – qui a aidé plus de 9000 bénéficiaires en 2020.

Continuer d’investir dans la recherche

La CNSA conduit, avec l’Institut pour la recherche en santé publique (IReSP), des appels à projets en sciences humaines et sociales. L’enjeu ? Structurer la communauté de recherche et diversifier les thématiques et les objets traités.

Après avoir identifié fin 2019 les besoins et les questions de recherche prioritaires en sciences humaines et sociales dans le champ de l’autisme (accéder à la synthèse sur le site de l’IReSP), l’IReSP et la CNSA ont resserré le périmètre de leur appel à projets, autour de cinq axes principaux :

  • Axe 1 : Représentations sociales, identité, genre et discriminations
  • Axe 2 : Trajectoires de vie et bifurcations
  • Axe 3 : Ressources et registres d’actions individuels et collectifs
  • Axe 4 : Vie sociale et affective, sexualité et parentalité
  • Axe 5 : Action publique

En 2020, sur les 8 projets déposés, la CNSA en a soutenu 2 pour près de 400 000€.

  • Le projet de Pierre Ancet vise la co-élaboration, avec des personnes autistes, d’une plateforme de création, de discussion et de diffusion de méthodes de communication pour les autistes « non-verbaux ».
  • Le projet d’Arthur Vuattoux a pour objectif d’observer et d’analyser sur le long cours des groupes d’habiletés sociales pour adolescents et adultes autistes, en se centrant sur la façon dont les divers professionnels, exerçant dans différents contextes (IME, SESSAD, Hôpital de jour ou cabinet en libéral), développent et mettent en place ces apprentissages aux habiletés sociales.

L’appel à projets a été reconduit en 2021. Il est ouvert jusqu’au 31 mai. Informations sur l’appel à projets.

Une journée scientifique le 15 avril

Cette journée dressera un premier bilan des travaux soutenus dans le cadre des précédentes sessions des appels à projets Autisme (2014-2017) et permettra de communiquer largement sur les nouvelles orientations de l’appel à projets. Programme et Inscription.

Ailleurs sur le web

Communiqué : Point d’étape sur trois années de mise en œuvre de la stratégie nationale pour l’autisme

Source : https://www.cnsa.fr/actualites-agenda/actualites/journee-mondiale-de-sensibilisation-a-lautisme-le-point-sur-les-actions-de-la-cnsa

Laisser un commentaire