Discriminations : les mesurer pour mieux les combattre

Qu’il s’agisse de la couleur de peau, du sexe, de l’orientation sexuelle ou du handicap par exemple, les discriminations minent le quotidien de ceux qui les subissent. Cette plateforme rassemble un ensemble de données sur le sujet, ainsi que des éléments pédagogiques.

Dès son origine, l’Observatoire des inégalités s’est attaché à mettre en lumière l’ampleur des discriminations. Elles expliquent en effet une partie des inégalités. Nous avons notamment publié deux dossiers complets sur le sujet : Mesurer les discriminations en 2011, et Immigrés et étrangers, entre discriminations et inégalités sociales, en 2009. Nous avions déjà mis en place une plateforme de ce type il y a plus de dix ans mais elle n’avait pu être maintenue, faute de moyens.

Mais le sujet des discriminations, comparé à la question des inégalités sociales, nous semblait pris en charge par d’autres organismes, notamment parce qu’il existe déjà un Observatoire des discriminations, mais aussi du fait de la mobilisation de nombreuses associations de lutte contre le racisme, le sexisme, l’homophobie, etc. La création du Défenseur des droits en 2008 est aussi allée dans ce sens.

Pour autant, force est de constater qu’aucune organisation, en France, ne rassemble des données sur la question de manière transversale et pour tous les types de discriminations. Elles sont le plus souvent réservées à des experts maîtrisant les outils statistiques. Dans certains domaines, comme le handicap par exemple, il n’existe même pas d’état des lieux. Tout citoyen devrait pouvoir avoir accès à ces données de base.

De nombreuses voix réclament aujourd’hui la création d’un espace qui rassemblerait ces informations et revendiquent la création d’un nouvel « Observatoire national des discriminations ». Ces demandes n’ont jamais été suivies d’effets. Nous avons donc décidé de mettre en place cette plateforme nous-mêmes, avec le soutien du cabinet Tenzing.

Notre objectif est d’avancer : nous souhaitons permettre aux citoyens d’accéder facilement à des données, ainsi qu’à un ensemble de définitions qui permettent de comprendre ce que sont les discriminations. Nous posons des faits vérifiables, sans ouvrir de débat, sans prise de position : nous renvoyons sur le site inegalites.fr pour trouver des points de vue sur le sujet. Nous ne souhaitons pas mener des recherches nous-mêmes, mais nous relaierons les travaux scientifiques sur le sujet, en essayant de les rendre accessibles au plus grand nombre.

Mesurer l’ampleur des discriminations doit permettre de débattre de manière informée sur le sujet, pour réduire les inégalités. Contre les discriminations, comme pour les inégalités, l’information est une arme. Notre objectif est de faire en sorte que notre société ouvre les yeux sur des pratiques qui heurtent nos valeurs. Sans exagération, et en soulignant aussi les améliorations. Sans non plus déplacer le terrain de l’information des inégalités sociales vers les seules discriminations. Ainsi, une jeune femme noire ouvrière subit ensemble quatre formes de domination imbriquées. Les discriminations s’insèrent dans un ensemble beaucoup plus vaste d’inégalités sociales. Mais en touchant l’identité même des personnes, elles en sont sans doute la face la plus violente pour les individus.

Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités

Source : https://www.discrimination.fr/

Laisser un commentaire