L’adoption d’un enfant en situation de handicap: C’est possible !

EL’adoption concerne aussi des enfants à besoins spécifiques, notamment en situation de handicap. Avant d’entreprendre les démarches, il est donc important de se poser les bonnes questions et de se projeter dans l’avenir.

« Il est primordial que la famille soit préparée, car adopter un enfant en situation de handicap est très dur », prévient Jean Alingrin, cofondateur et responsable de l’association Emmanuel France, spécialisée dans l’adoption des enfants handicapés.

Les enfants placés par cette association souffrent de trisomie 21, de gigantisme infantile, de syndrome d’alcoolisation fœtale, de boulimie infantile, de myopathie… Elle prépare les familles à ce qui les attend : « Nous convoquons les postulants pour un entretien et leur offrons une formation pour pouvoir répondre au psychologue et à l’assistant social, explique Jean Alingrin. Nous échangeons par courrier, par téléphone. Nous leur faisons rencontrer des familles ayant adopté un enfant en situation de handicap. » Ce suivi dure au moins un an.

Comme pour toute adoption en France ou à l’étranger, vous devez obtenir un agrément. Celui-ci est délivré par le conseil départemental après un rapport social et psychologique. Il est accompagné d’une notice sur laquelle vous précisez votre projet d’adoption, l’âge et les particularités de l’enfant désiré.

Organiser son temps pour l’enfant

En France, les conseils départementaux se chargent avant tout du placement des pupilles de l’Etat, y compris ceux porteurs de handicap. S’ils peinent à trouver une famille localement, ils s’adressent à des organismes autorisés pour l’adoption (Oaa), ce qui est le cas de l’association Emmanuel France.

Jusqu’au dernier moment, il est possible de se rétracter. Les frais liés au handicap sont souvent bien pris en charge en France, mais il y a les difficultés du quotidien. Il faut parfois poser un arrêt de travail, organiser son temps pour l’enfant, l’inscrire dans une école spécialisée selon les cas… Ce type d’adoption doit être mûrement réfléchi et cela suppose d’être prêt à se donner à un enfant tel qu’il est.

Pour aller plus loin

« L’association Emmanuel-France »

« Qu’est-ce qu’un enfant à besoins spécifiques ? » sur le site de l’Agence française d’adoption

« Adopter un enfant différent » sur le site enfant-different.org

Le site officiel d’information sur l’adoption d’un enfant, en France ou à l’étranger

Les articles de la CAF

« Adoption : « Là pour accompagner, soutenir et sensibiliser » »

« Comment se prépare-t-on à l’adoption ? »

Source : https://www.caf.fr/allocataires/vies-de-famille/vivre-avec-un-handicap/enfant-et-handicap/adopter-un-enfant-different-un-choix-murement-reflechi

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.