Apprendre à communiquer avec les personnes polyhandicapées, c’est possible !

La communication est un droit fondamental de la personne handicapée (article 24 de la Convention internationale des droits de l’homme et articles 2 et 21 de la Convention internationale des droits des personnes handicapées). Il est un devoir pour les États, donc pour les établissements et services médico-sociaux (ESMS), de faciliter son apprentissage et son usage.

Avec la communication, la personne change de statut : d’« objet de soins », elle devient une personne à part entière. La communication permet d’entrer en relation avec la personne, de s’ouvrir à ce qu’elle a de singulier, d‘évoquer le passé, le futur, les projets et de soutenir son « sentiment continu d’exister » (D. W. Winnicott).

Laisser un commentaire