Difficultés à se concentrer, agitation, troubles alimentaires, troubles du sommeil, automutilation… sont certaines des caractéristiques du comportement d’un enfant autiste, TDAH ou avec un trouble dys. Ce sont également des signes pouvant laisser croire à des carences éducatives ou de la maltraitance.

Afin d’éviter toute confusion, les cellules de recueil des informations préoccupantes (CRIP) et les magistrats préalablement sensibilisés, pourront en cas de suspicion de trouble ou de besoin de réévaluation d’un diagnostic, avoir recours aux médecins experts de cet annuaire. Dans le cadre de leur fonction, ces médecins appliquent pleinement les recommandations de bonnes pratiques de la haute autorité de santé (HAS).

Pour connaitre les autres actions allez consulter la sous rubrique “Prendre en compte les TND dans l’évaluation de la situation d’un enfant en danger ou en risque de danger” dans l’engagement 5 de la stratégie nationale pour l’autisme au sein des troubles du neuro-développement.

Source : https://handicap.gouv.fr/mettre-fin-la-confusion-entre-lautisme-le-tdah-ou-les-troubles-dys-et-les-signes-de-maltraitance?source=1cfe601b-4736-44b9-92c5-9a7e24ccaf6c

Laisser un commentaire