Le Conseil économique, social et environnemental, troisième assemblée constitutionnelle, examine actuellement la question de l’éducation à la vie affective, relationnelle et sexuelle (EVARS) par sa Délégation aux droits des femmes et à l’égalité (DDFE) et mène une grande enquête.

Vous souhaitez participer ? Retrouvez toutes les informations sur les questionnaires et appels à contribution sur la page : www.lecese.fr/saisines-participatives

L’objectif est de dresser un état des lieux de la politique de l’éducation à la sexualité en France afin d’identifier, les résistances, les bonnes pratiques et pistes d’amélioration.
Enquête sur l'éducation à la vie affective, relationnelle et sexuelle
Enquête sur l’éducation à la vie affective, relationnelle et sexuelle
« Nous avons besoin de vous parce que les enfants et les jeunes se posent de nombreuses questions sur le consentement, sur le corps, sur les relations amoureuses. Et il faut pouvoir apporter les réponses à toutes les questions qu’ils posent en fonction de leurs besoins et adaptées à leur âge. »

– Evanne JEANNE-ROSE, co-rapporteur de la saisine, membre du CESE pour le groupe des Organisations étudiantes et des mouvements de jeunesse.
🔎 L’éducation à la vie affective, relationnelle et sexuelle (EVARS) est une éducation à une citoyenneté complète promouvant des relations affectives saines, le consentement, la tolérance à l’égard des orientations sexuelles et minorités de genre et la lutte contre les inégalités.
Ce sujet concerne un spectre très large d’acteurs, c’est pourquoi nous avons fait le choix de lancer une grande consultation auprès de différents publics : professionnelles et professionnels en milieu scolaire et hors milieu scolaire, les jeunes et les organisations de la société civile.
Contribuez à la grande enquête du CESE sur l’éducation à la vie affective, relationnelle et sexuelle en participant ou en partageant. 

Laisser un commentaire