Faciliter la scolarisation de son enfant handicapé : c’est possible !

Votre enfant ou adolescent souffre d’un problème de santé invalidant, mais pourrait intégrer une classe ordinaire ? En fonction de ses besoins, il a le droit de bénéficier de l’aide d’un accompagnant. Explications.

Depuis la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, le nombre d’élèves en situation de handicap scolarisés en milieu ordinaire a plus que doublé. Les différents dispositifs de scolarisation proposés, dont l’accompagnement par un(e) auxiliaire de vie scolaire (Avs) ou un(e) accompagnant(e) d’élèves en situation de handicap (Aesh), participent, en effet, à l’inclusion scolaire de ces enfants.

« L’Avs/Aesh est une personne qui accompagne un ou plusieurs élèves au quotidien dans un établissement ordinaire, résume Sophie Marin, directrice de la Maison départementale des personnes handicapées (Mdph) de Saône-et-Loire. Elle aide l’enfant dans ses apprentissages afin qu’il devienne autonome. »

Pour une prise en charge de votre enfant, vous devez suivre plusieurs étapes. Pour commencer, votre enfant doit être inscrit dans un établissement scolaire. Vous devez ensuite remplir un formulaire de demande auprès de la Mdph de votre lieu de résidence, accompagné d’un projet de vie (document manuscrit et personnel pour exprimer vos souhaits ainsi que ceux de votre enfant) et d’un certificat médical.

La Mdph élabore un plan de compensation

« Dans 90 % des cas, la famille est accompagnée par l’enseignant référent de l’école et par l’équipe éducative (directeur de l’école, enseignant et professionnels du soin), précise Sophie Marin. Un projet personnalisé de scolarisation (Pps) peut être rédigé afin d’assurer la cohérence et la qualité des aides nécessaires à l’enfant. »

Une fois le dossier instruit, l’équipe pluridisciplinaire de la Mdph, composée d’un médecin, d’un psychologue, de l’enseignant référent, d’une assistante sociale et d’un personnel de la Mdph, élabore un plan de compensation en prenant notamment en compte l’environnement scolaire de votre enfant, les temps de scolarisation, la nature des activités à accomplir par l’accompagnant…

La Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (Cdaph) s’appuie sur cette évaluation pour se prononcer. Une fois la demande acceptée, le dossier revient à l’Education nationale qui se charge de recruter les Avs/Aesh.

Pour aller plus loin

« Un Avs/Aesh pour l’élève en situation de handicap » sur le site enfant-different.org

« La scolarisation des élèves en situation de handicap » sur le site du ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse

Les articles de la CAF

« Quel accompagnement pour mon enfant handicapé ? »

« Enfants malades : l’école à la maison, c’est possible ! »

« Sur le chemin de l’école inclusive »

« Parcoursup prend en compte le handicap »

« Handicap : quels justificatifs pour monter un dossier Mdph ? »

Source : https://www.caf.fr/allocataires/vies-de-famille/vivre-avec-un-handicap/enfant-et-handicap/comment-faciliter-la-scolarisation-de-son-enfant-handicape

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.