Comment faire garder un enfant en situation de handicap ?

Ecole, garde à domicile… la prise en charge d’un enfant en situation de handicap ressemble parfois au parcours du combattant, d’autant plus que chaque cas est particulier. Présentation des différentes solutions.

La loi affirme le droit de chaque enfant à une scolarisation en milieu ordinaire, au plus près de son domicile, et à un parcours scolaire continu et adapté. Cela est vrai à l’école primaire (maternelle et élémentaire), au collège et au lycée, éventuellement avec l’aide d’un auxiliaire de vie scolaire (Avs) ou d’un accompagnant des élèves en situation de handicap (Aesh).

Quand la scolarisation n’est pas possible en milieu ordinaire, il existe des classes dédiées : unités localisées pour l’inclusion scolaire (Ulis), du primaire au lycée ; sections d’enseignement général et professionnel adaptés, au collège (Segpa) ou encore des établissements médico-éducatifs ou à caractère sanitaire (toutes classes). Vous pouvez en obtenir la liste dans les centres communaux d’action sociale (Ccas), auprès des conseils généraux ou des maisons départementales des personnes handicapées (Mdph).

En dehors des prises en charge éducatives et sanitaires, la garde de l’enfant à domicile est également envisageable. C’est le cas d’Emmanuelle, 15 ans, paraplégique depuis sa naissance. « Je viens la voir depuis cinq ans, raconte Valentine Vallat, handi-sitter, 28 ans, étudiante. Je l’amène au cinéma et à ses activités : piscine, cheval, chant… Je lui fais à manger. Aujourd’hui, elle fait partie de ma famille. »

Educateurs spécialisés, ergothérapeutes, infirmières… en formation

Le handi-sitting consiste à faire appel à une baby-sitter ayant de l’expérience avec les enfants en situation de handicap. Les parents d’Emmanuelle se félicitent d’avoir trouvé Valentine, car plus le handicap de l’enfant est lourd, plus l’offre des handi-sitters est restreinte. Cependant, de plus en plus d’organismes de services à la personne proposent la garde à domicile de jeunes enfants handicapés.

Comme les parents d’Emmanuelle, vous pouvez vous adresser à des écoles qui forment des étudiants pour travailler dans le milieu du handicap (éducateurs spécialisés, ergothérapeutes, infirmières…). Les relais d’assistantes maternelles (Ram) peuvent aussi vous aider dans vos démarches.

N’hésitez pas à vous rapprocher des maisons départementales des personnes handicapées (Mdph), des professionnels de la petite enfance (Pmi, Ccas), ou des associations de parents ou de personnes handicapées : ils sauront vous orienter en fonction du handicap de votre enfant.

Pour aller plus loin

« Ecole et handicap » sur le site officiel de l’administration française

« Des ressources pour soutenir les parents d’enfants en situation de handicap » sur le site monenfant.fr

Les articles de la CAF

« Comment faciliter la scolarisation de son enfant handicapé ? »

« Garde et handicap : pensez à l’assistante maternelle ! »

« Hausse du Cmg pour les enfants en situation de handicap »

« Parents d’enfants handicapés : vous n’êtes pas seuls ! »

« Aide aux élèves handicapés : un métier indispensable ! »

« Maison des répits : solution de garde pour jeunes handicapés »

« La langue des signes s’invite dans les crèches »

Source : https://www.caf.fr/allocataires/vies-de-famille/vivre-avec-un-handicap/enfant-et-handicap/handicap-quelles-solutions-pour-faire-garder-mon-enfant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.