Les professionnels du droit face aux situations de handicap : un guide pour construire ensemble une justice accessible à tous.


En France, entre 17 et 23 millions de personnes seraient concernées par le handicap.

Cette estimation s’appuie sur des statistiques diverses et contradictoires comme les chiffres les plus récents de l’INSEE (2001), les chiffres officiels (rapports interministériels, exposés de motifs de lois…), ou les chiffres donnés par le secteur associatif. Elle intègre aussi le grand nombre de situations de handicap non reconnues.
L’estimation est difficile puisque toutes les personnes en situation de handicap ne se sont pas nécessairement manifestées auprès des services administratifs.

En effet, soit la personne a demandé à la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) la reconnaissance de sa situation de handicap et peut alors bénéficier, si cette situation est reconnue, d’un certain nombre de droits, soit la personne vit une situation de handicap sans que cette dernière ne soit reconnue par la MDPH (la personne n’a pas déposé de demande ou la réponse a été négative). Elle éprouvera alors certaines difficultés dans les actes de la vie quotidienne mais ne pourra pas prétendre aux droits rattachés à la reconnaissance administrative.

Les professionnels du droit doivent être formés à l’accessibilité. Cette approche leur permettra de recevoir tous les
publics sans discrimination dans les meilleures conditions. Contrairement à une idée reçue, les personnes en situation
de handicap ne disposent pas d’interlocuteurs spécifiques pour connaître et faire valoir leurs droits. Il incombe donc
à tout un chacun de se sentir concerné.

Laisser un commentaire