Des passerelles vers l’emploi des personnes en situation de handicap.

Face aux difficultés rencontrées par les personnes en situation de handicap pour décrocher un poste, des solutions existent, comme la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées, qui débute aujourd’hui et se termine dimanche 24 novembre.

En France, 500 000 demandeurs d’emploi sont en situation de handicap* ! Leur taux de chômage est deux fois supérieur à la moyenne, atteignant 19 % contre 9 % pour le reste de la population active. « De manière générale, la recherche d’un travail est une période difficile durant laquelle l’isolement et la solitude pèsent, et c’est encore plus vrai lorsqu’on présente un handicap, rappelle Dominique Le Douce, directeur à l’Association pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées (Ladapt), reconnue d’utilité publique. Nos bénévoles favorisent les échanges et le dialogue pour rompre cet isolement et apportent de la confiance pour la bonne réalisation du projet professionnel. »

Depuis 1997, cette association coorganise la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées (Seeph). Cette année, elle a lieu du 18 au 24 novembre. « Un peu partout en France et en Europe, de nombreux événements facilitent la rencontre entre recruteurs et demandeurs d’emploi », précise le directeur. Jobdating, handicafés, forums, porte-à-porte encadrés par des bénévoles… découvrez les actions près de chez vous sur le site dédié semaine-emploi-handicap.com.

Ateliers adaptés, réseau spécialisé…

En faisant reconnaître votre handicap par la Maison départementale des personnes handicapées, vous pouvez obtenir, selon votre situation, la reconnaissance de
la qualité de travailleur handicapé (Rqth)
, une pension d’invalidité, une rente d’accident du travail, etc.

Votre conseiller Pôle emploi peut aussi vous orienter vers des ateliers adaptés (informations sur les contrats aidés, préparation à l’entretien d’embauche, formations…), ou vous mettre en lien avec une structure comme les Cap emploi-Sameth, un réseau spécialisé dans l’accompagnement des personnes en situation de handicap.

Si vous avez entre 16 et 25 ans, faites-vous aider par la mission locale. Elle vous orientera peut-être vers un secteur en plein boom : les contrats d’alternance.

* Chiffres 2018 de l’Association de gestion du fonds pour l’insertion des personnes handicapées (Agefiph)

Un nouveau contrat conçu pour l’intégration

Depuis septembre 2018, les entreprises adaptées (Ea) peuvent proposer aux travailleurs handicapés une nouvelle forme de contrat : le CDD « tremplin ». Les employeurs reçoivent une aide financière spécifique en échange de quoi ils s’engagent à favoriser durablement l’intégration du travailleur handicapé à l’issue de sa mission. Ces contrats doivent permettre d’augmenter le nombre d’entreprises en capacité d’accueillir des personnes en situation de handicap. Les candidats bénéficient ainsi d’un accompagnement individualisé pouvant aller jusqu’à deux ans.

En savoir plus

Le site de « la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées »

L’émission Vies de famille « Emploi et handicap : un parcours du combattant ? »

Le site de l’Union nationale des entreprises adaptées

Les articles de la CAF

« DuoDay : se rencontrer et changer de regard sur le handicap »

« Personnes handicapées : un taux de chômage trop élevé ! »

« Handicap et entrepreneuriat : un pari réussi »

>> Retrouvez tous nos articles dédiés à l’emploi et au handicap

Source : https://www.caf.fr/allocataires/vies-de-famille/vivre-avec-un-handicap/emploi-et-handicap/handicap-des-passerelles-vers-l-emploi

2 commentaires

  1. Handicapé moi-même, j’ai pu, plusieurs fois déjà « décroché » un job. Pas si difficile en réalité, du moins pour moi, mais je dois faire ce triste constat résultant de mes tentatives :

    Les lois obligent les entreprises a avoir un certain taux de travailleurs handicapés. OK
    Les entreprises jouent le jeu ? Oui et non. La problématique est toujours la même :  » C’est le regard que la société porte sur le handicap « . Certaines entreprises pensent ne pas avoir de poste qui convienne à une personne handicapée et d’autres pensent en avoir plein. Résultat, ce sont toujours les mêmes types de job qui sont proposés, toujours les mêmes conditions de travail.

    Quand prendra-t-on le temps de rencontrer les personnes, de discuter avec elles de leurs capacités, leurs souhaits, leurs freins, LEURS HISTOIRES ?
    Parce que chacun est différent. Handicapé ou non.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.